Devant la haine, nous sommes Légions

Devant le fanatisme politique, devant la haine des peuples, la haine des religions, la haine de l’autre, le rejet de la différence, le rejet de la couleur, le rejet de la conscience et de la morale, devant la poussée de la colère, attendez-nous. Frontistes, racistes, xénophobes, islamophobes, antisémites, machistes, nazis, ayez confiance, nous serons là.

Nous sommes plus que socialistes, nous sommes plus que communistes, nous sommes plus que démocrates. Nous sommes plus que chrétiens, juifs, protestants, orthodoxes, musulmans. Nous ne sommes pas politiques. Nous ne sommes pas spiritualité. Nous sommes au dessus de la politique. Nous sommes au dessus de la religion. Nous sommes au dessus des courants, des modes, des drapeaux, des nations, des traditions et des coutumes. Nous sommes l’Histoire. Nous sommes descendance. Nous sommes héritage.

Nous sommes ces Polonais victimes de l’Union Européenne. Nous sommes ces Italiens victimes du fascisme. Nous sommes ces Portugais à la demande d’un emploi. Nous sommes ces Algériens, ces Marocains, ces Tunisiens, ces Sénégalais et ces Vietnamiens issus de l’immigration. Nous sommes ces ritals, ces reubeux, ces prosak, ces bosh, ces blacks. Nous sommes ceux que l’Histoire a réuni. Nous sommes victimes.

Nous sommes ces révolutionnaires de 1789. Nous sommes ces résistants pendant l’Occupation. Nous sommes ces humanistes des Lumières. Nous sommes ces libéraux des Droits de l’Homme. Nous sommes ces républicains du droit au suffrage universel. Nous sommes ces étudiants de 1968. Nous sommes acteurs.

Notre héritage n’est pas un. Il est plusieurs. Notre société est pluri-ethnique. Notre culture est multiple. Nos valeurs sont universelles. Nous avons colonisé. Nous avons soumis des peuples au capitalisme industriel. Nous avons commis des massacres. Nous sommes pionniers et héritiers de l’Histoire. Nous n’oublierons pas nos erreurs. Nous ne les recommettrons pas encore.

Français de pure souche, toi qui te réclame de Clovis, toi qui te réclame de l’Eglise, toi qui te réclame de ta couleur, prend peur. Et n’oublie pas que le peuple Franc fut un jour hérétique. N’oublie pas que ton Eglise a tué, massacré et dogmatisé notre société pendant de nombreux siècles pour s’imposer aux Protestants, aux Musulmans et aux Juifs. Que tes ancêtres se sont battus avec ces noirs, ces beurres et ces jaunes. Que la société libre dans laquelle nous vivons tous, nous la leur devons aussi.

Nous ne sommes derrière aucun parti politique. Mais nous serons toujours là. Nous sommes masse. Qu’importe le nom de notre Dieu, qu’importe la couleur de notre peau, qu’importe la nature de nos convictions. Nous ne cèderons pas à la haine de l’autre. Toi qui a voulu l’Algérie française. Toi qui a voulu l’Europe libérale. Toi qui a voulu la Françafrique. Toi qui a voulu le capitalisme mondialisant.

Accepte les couleurs de nos drapeaux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s