Mon petit livre rouge

A l’heure où les esprits s’échauffent sur l’idée d’un nouveau barème de l’impôt sur le revenu, trois économiste, Thomas Piketty, Camille Landais et Emmanuel Saez ont déjà vu bien au delà de la tranche des 75%, comme le propose le candidat du PS, François Hollande. Petit rappel. Actuellement l’impôt sur le revenu est régit par le barème suivant (il s’agit de revenus net annuel par foyer) :

  • jusqu’à 5 963 euros : 0%
  • de 5 964 euros à 11 896 euros : 5,50%
  • de 11 897 euros à 26 420 euros : 14,00%
  • de 26 421 euros à 70 830 euros : 30,00%
  • au-delà de 70 830 euros : 41,00%
  • Dans leur ouvrage intitulé « Pour une révolution fiscale », les trois auteurs reviennent sur ce système d’impôt qui est très inégalitaire en France. Ce graphique reste le plus marquant. On peut y voir le taux global d’imposition (tous prélevements confondus) par rapport au percentiles de revenu individuel. Et le graphique est très clair. Le système d’imposition français est un système régressif sous entendu plus on gagne d’argent, moins l’on paye d’impôt proportionnellement à notre revenu. C’est ainsi que notre bien aimé « mamie zinzin » comme certains aiment l’appeler, paye seulement 17% de ses revenus (tous confondus) en impôts contre 40% à 50% pour vous et moi.

    La réforme que les socialistes proposent permettrait de supprimer ce type de problème : elle consiste en la suppression de la CSG (contribution sociale généralisée permettant de financer les dépenses sociales de l’Etat),de l’actuel impôt sur le revenu (IRPP) qui serait supprimé, du prélèvement libératoire et de la prime pour l’emploi, … Il s ‘agirait de recréer un nouvel impôt sur le revenu, prélevé à la source sur les revenus du travail mais aussi sur les revenus du capital, suivant un barème réellement progressif. Il serait beaucoup plus simple que le système actuel et supprimerait toutes les niches qui empoisonnent notre système fiscale.

    La réforme proposée par le candidat socialiste est loin d’être suffisante. C’est clairement un premier pas, si elle est réellement mise en œuvre, mais elle ne suffira pas à résoudre le problème de fond : l’équité et la progressivité. Ainsi, cette réforme permettrait de diminuer l’imposition de 97% de la population (ceux gagnant moins de 7000 à 8000 euros brut par mois) tout en augmentant l’imposition des 3% de la population restante pour la faire passer de 35% à 45% en moyenne, comme la majorité de la population.

    Quant à ceux qui pensent que nos « élites aux forts moyens pécuniaires » fuiront l’hexagone à cause de ses mesures, je les ramène à mon article précédent. Il ne s’agit pas d’une solution miracle loin de là. Mais dans un contexte économique et social que connait la France, il est nécessaire de redonner du souffle à la part de la population la moins bien lotie et faire contribuer les autres proportionnellement à leurs revenus. Je vous invite à lire ce petit livre rouge parce qu’en France, ce ne sont pas les demandeurs d’emplois et les allocataires qui profitent le plus du système.

    DreaMer

    Publicités

    Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s